Achète de la neige .com

Un site Internet vous permet désormais d’acheter des parts de neige du Mont-Blanc. Attention, en fonction de la localisation, du versant et de l’altitude et face au changement climatique, votre investissement peut s’avérer risqué. Saurez-vous déjouer les codes du marketing ? Ce site cherche à sensibiliser le public sur les évolutions de l’enneigement en s’appuyant sur les données du CREA Mont-Blanc et se conclue sur l’importance de la poursuite des recherches en la matière.

 

Présentation du scénario utilisateur par l'équipe achetedelaneige.com, Mont-Blanc Lab 2017 © NMorisot

Présentation du scénario utilisateur par l'équipe achetedelaneige.com, Mont-Blanc Lab 2017 © NMorisot

 

L'équipe

L'usager : Stéphane Arru
Le communicant : Marie Cherrier Georget
L'expert : Geoffrey Klein
Le codeur : Thibaut Despoulain
Le maker : Jérôme Favre Felix
L'artiste : Adrien Van Delft

Le facilitateur : Kévin Vennitti

Bases de données utilisées

Données d'enneigement au sol (stations et mesures participatives) et données satellites

Public

Public local ayant un intérêt pour le massif du Mont-Blanc.

Public sensibilisé à la neige et aux bénéfices loisirs ou économiques qu’elle apporte (Chamoniards et touristes / Sensibilité pour le massif du Mont-Blanc).

+ Acteurs économiques locaux qui ont intérêt d’une part, à montrer qu’ils soutiennent la recherche sur le territoire et, d’autre part, à s’associer à la recherche pour s’adapter le mieux possible aux évolutions en cours.

Le lancement de campagne se fait dans la ville de Chamonix au moment de Noël.

Détails du projet

Une campagne de communication traditionnelle (via de l’achat d’espaces, des relations presse, des flyers) incite à « acheter de la neige ». Le principe même d’acheter de la neige interroge…  et motive la visite du site Internet. Le site utilise les codes de la spéculation boursière dans une version « gamifiée » pour amener le grand public à se questionner individuellement. Le système permet de mieux comprendre la neige et l’enneigement par le biais d’un jeu d’achat-revente des zones d’enneigement du Mont-Blanc. Le jeu stimule les utilisateurs entre eux et permet de créer une plus-value.

Il s’agit d’une démarche originale pour sensibiliser le public au changement climatique.

Objectifs

- Faire connaître le CREA Mont-Blanc, la diversité des recherches conduites, l’originalité de la méthode participative utilisée
- Sensibiliser le grand public au fait que la montagne évolue en permanence (plus particulièrement l’enneigement)
- Engager les acteurs économiques locaux dans le soutien à la recherche sur les évolutions en cours afin de les aider à anticiper leur adaptation à la baisse des activités liées à la neige.

Scénario utilisateur

L’utilisateur se voit offrir des flocons avec une invitation pour se rendre sur le site achetedelaneige.com. Il entre dans un processus-tunnel d’achat de part du CREA Mont-Blanc, dans lequel il est guidé pour faire le choix le plus judicieux en terme d'investissement. Les données d’études du CREA Mont-Blanc sur l’enneigement sont distillées pour l’aider à faire son choix.

L’utilisateur réalise l'importance de la recherche scientifique pour faire face aux évolutions climatiques.

Perspectives de développement futur

Plusieurs pistes sont envisagées :

-    Transformer le projet en une campagne de marketing virale (oneshot)
-    Créer une monnaie locale nourrie par l’activité économique liée au site
-    Fédérer d’avantage d’acteurs pour créer d’autres types de jeux qui peuvent correspondre et toucher d’autres profils
-    Continuer l’expérience en s’appuyant sur d’autres leviers que celui de l’enneigement

 

Exemple de contenus : "Comment bien investir dans la neige ?"

Principaux facteurs permettant de construire un manteau neigeux au sol :

- des précipitations régulières et importantes
- des températures de l’air suffisamment basses pour que ces précipitations tombent sous forme de neige

Principaux facteurs permettant à la neige au sol de persister :

- l’altitude
- l’exposition au soleil du versant

Evolution du climat dans les Alpes du Nord au cours des dernières décennies (1970-2016) au-dessus de 1000 m d’altitude :

- l’enneigement au sol a diminué, quel que soit l’altitude ou la zone géographique.
- en moyenne, près de 40 jours de couverture de neige au sol ont été perdus au total pendant cette période, ce qui correspond à une réduction de 25% de la durée du manteau neigeux annuel.
- la température de l’air a en moyenne augmenté de 0.35°C par décennie, soit +1.6°C au cours de la période.
- cette augmentation a été particulièrement marquée au printemps (+2.5°C), mais cependant moins importante en hiver (+0.5°C).
- pas de changement significatif de la quantité annuelle de précipitations au cours de cette période.
- la quantité globale ne change pas, mais c’est la proportion entre la pluie et la neige qui a nettement évolué ! Ces précipitations tombent en effet de plus en plus souvent sous forme de pluie au lieu de neige entre l’automne et le printemps, même à plus haute-altitude.

Bilan pour bien investir dans la neige :

Au cours des dernières décennies, la couverture neigeuse a nettement diminué dans le nord des Alpes, en lien avec un réchauffement des températures de l’air, notamment au printemps. Cependant, réchauffement climatique ou non, la neige au sol, lorsqu’elle sera présente, sera toujours plus abondante et de meilleure qualité aux altitudes plus élevées et sur les versants les moins exposés au soleil.
Réfléchissez donc bien à comment vous souhaitez investir dans la neige !